Béatrice Rosen (TPMP) atomise les contrôleurs de pass vaccinaux, c’est violent !

La chroniqueuse de TPMP Béatrice Rosen. Source : capture d'écran C8

Officiellement, Béatrice Rosen est une chroniqueuse dans l’émission TPMP. Depuis avril, on la voyait en permanence autour de la table et on aimait ça car elle apportait un vent de fraîcheur incroyable autour de la table. Mais officieusement, c’est une militante engagée. La jeune femme ne supporte pas Emmanuel Macron et ses prises de positions et décide de le faire savoir. Chaque jour, elle le clashe sur Twitter et ses publications font toujours mouches.

Une fois n’est pas coutume, elle a décidé de s’attaquer aux contrôleurs de pass vaccinaux. Vous le savez, Béatrice Rosen est contre l’obligation du vaccin et elle trouve que les décisions d’Emmanuel Macron à ce sujet sont affolantes. Elle en a donc profité pour clasher ceux qui verbalisent les français qui ne veulent pas se faire vacciner et c’est violent ! Explications inédites dans cet article.

Béatrice Rosen dénonce une incohérence supplémentaire 

Il y a quelques heures, nous avons appris que des mesures supplémentaires allaient être mises en place pour l’écologie. Si cela part d’un bon sentiment, cela a été l’occasion pour la chroniqueuse de TPMP de tacler une nouvelle fois Emmanuel Macron. Elle indique les propos suivants: « a 6 mois t’étais quasi verbalisé si tu n’aérais pas, pour le COVID, demain tu seras verbalisé si tu aères, pour l’énergie. Cet hiver tu seras taxé quoi que tu fasses vu qu’il faudra aérer sans aérer. »

Ce à quoi elle a décidé de répondre de manière hilarante mais aussi particulièrement violente, on vous propose de regardez ce que la jeune femme a écrit. Des propos qui ont au moins le mérite d’être clair.

Les fans de TPMP réagissent 

En quelques heures, c’est près de 400 personnes qui ont décidé de réagir à cette punchline hilarante. Certains étaient d’accord avec Béatrice Rosen. Par exemple, un internaute déclare: « Qu’ils viennent donc me contrôler je garde toujours les portes de chez moi grandes ouvertes ! Par contre ils devront avoir un peu plus de courage que lorsqu’ils contrôlaient les vendus au pass ! »

Toutefois, certains ne supportent plus les coups de gueule de la femme. Cet internaute déclare en effet les propos suivants, propos restés sans réponse auprès de la principale intéressée: « Je t’apprécie depuis longtemps et t’ai toujours défendu Béatrice mais je trouve cela dommage que tu deviennes une caricature. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.