TPMP : Delphine Wespiser pulvérise les chroniqueurs dans une interview 

Delphine Wespiser sur le plateau de TPMP présenté par Cyril Hanouna

Les fans de TPMP connaissent très bien Delphine Wespiser. On sait par exemple que la jeune femme était Miss France. De plus, on connaît tous l’histoire d’amour passionnante qui l’a lie avec Roger, un homme bien plus âgé qu’elle. La chroniqueuse de Cyril Hanouna qui a récemment fait le buzz est ouvertement végétarienne et essaie de sensibiliser un maximum de gens à la cause animale. Mais ce n’est pas vraiment ça qui fait les choux gras de la presse la concernant.

Il y a quelques mois, la jeune femme avait expliqué sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste qu’elle allait voter pour Marine Le Pen lors des élections présidentielles de 2022. Elle assumait par exemple qu’elle aimerait bien avoir une femme à la tête de l’état. Enfin, elle expliquait que Marine Le Pen serait un peu « la maman de tout les français ». Des propos qui l’avaient mise dans une sauce incroyable. La jeune femme est revenu sur la déferlante médiatique la concernant.

Un épisode très douloureux pour la chroniqueuse de TPMP

Quand la jeune femme avait tenu ses propos autour de la table, elle n’a pas reçu le soutien de beaucoup des chroniqueurs de TPMP. Soyons honnêtes, il est très difficile pour une influenceuse de dire qu’elle soutient l’extrême-droite. En revanche, il y a beaucoup plus de chroniqueurs qui ne cachent pas leurs amours pour l’extrême-gauche, comme Gilles Verdez, ouvertement pro-Mélenchon. De ce fait, le chroniqueuse s’est sentie complètement délaissée

Dans une interview réalisée ce week-end, elle revient sur le comportement des autres chroniqueurs. Elle déclare par exemple la phrase suivante: « Quand on a des collègues comme ça, on n’a pas besoin d’ennemis » Vous vous en doutez, cette phrase veut tout dire. Mais cela ne s’est pas arrêté la. Lisez bien l’article jusque au bout.

Delphine Wespiser foudroie la bande de TPMP

L’ancienne Miss France explique qu’elle avait l’impression que Cyril Hanouna s’est jouée d’elle. En effet, on a vraiment eu l’impression que la chroniqueuse était le bouc-émissaire du soir. Elle le dit très bien par ailleurs avec ses propos mots: « Je les comprends, c’était difficile, j’étais la tête à abattre ». De plus, à peine quelques secondes plus tard, elle déclare: « Même les gens qui me touchaient du doigt, auraient pu être contaminés par ce qui m’est arrivé »

Si pour Delphine Wespiser, c’est désormais de l’histoire ancienne elle n’en restera pas là. En effet, elle a expliqué que maintenant elle ne soutiendra plus les autres chroniqueurs. Elle dévoile par exemple les propos suivants: « Chacun ses polémiques, quand c’est sur quelqu’un d’autre, pendant ce temps-là tu te reposes, quoi ». Espérons que l’ambiance entre elle et la bande de Cyril Hanouna s’apaise pendant la pause estivale…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.