TPMP : Les chroniqueurs accusent Karine Le Marchand d’être homophobe 

Le chroniqueur emblématique de TPMP Bernard Montiel

En France, et heureusement, l’homophobie est en délit. Depuis plusieurs années, toute personne qui fait du tort à un homosexuel peut risquer une lourde amende voir la prison. Toutefois, depuis plusieurs mois les actes homophobes en France augmentent. Ce ne sont pas les chroniqueurs de TPMP qui diront le contraire. En effet, il y a quelques mois encore, un jeune homme s’est fait tabasser dans la rue à cause de son orientation sexuelle. La vidéo avait scandalisée sur plusieurs réseaux sociaux comme Twitter ou encore Instagram. Une nouvelle vidéo vient de faire le buzz et elle concerne Karine Le Marchand.

En effet, il y a quelques heures, un internaute a fait un montage de Karine Le Marchand. Dans celui-ci, on voit la femme poser à tour de rôle la question concernant l’orientation sexuelle de ces invités. Très vite la séquence a choqué sur Twitter. C’est pour cela que Cyril Hanouna a décidé d’ouvrir un débat dans la quotidienne de TPMP diffusée ce 15 septembre. Lisez bien l’article jusque au bout.

TPMP s’indigne suite aux propos de Karine Le Marchand

Dans la première partie de TPMP, diffusée aux alentours des 20h, Cyril Hanouna évoquait Karine Le Marchand. On le sait, la femme est en froid avec les chroniqueurs de TPMP depuis qu’elle est accusée d’être froide et méprisante. De ce fait, ils ont été nombreux à être choqué des déclarations de Karine Le Marchand dans le montage en question. On peut par exemple citer les déclarations de Géraldine Maillet. Elle avance les propos suivants: « je trouve qu’il y a un côté un peu déplaisant. Une sorte de outing au forceps, un peu délit de faciès genre ‘ah t’es mignon, t’es gay !’ Donc ça veut dire ‘t’es moche, t’es hétéro ?’ »

Un message qu’elle a conclu en disant que c’était très dangereux en 2022. Guillaume Genton est complètement d’accord avec sa copine. Le chroniqueur de TPMP déclare ainsi: « Ce qui me gêne, ce n’est pas de demander à quelqu’un s’il aime les garçons ou les filles, c’est la manière dont c’est demandé […] Comme si c’était un petit secret honteux qu’on doit cacher. Comme si on avait une tête à être gay. » Certains chroniqueurs ont décidé de la défendre et ce n’est certainement pas ceux que vous attendez. Éléments d’enquêtes inédites dans la suite de cet article.

Matthieu Delormeau défend la principale intéressée 

Les chroniqueurs de TPMP mais aussi les internautes savent que Matthieu Delormeau est homosexuel. Il aurait pu être indigné par la séquence mais il semblerait que non. En effet, il a été l’un des seuls autour de la table à défendre Karine Le Marchand. L’homme avance les propos suivants: « Je trouve que celui qui a fait ça […] est vraiment de mauvaise foi. […] Elle était chez elle, elle faisait une sorte de casting, et elle demandait aux gens s’ils étaient gays ou non pour pouvoir leur trouver un prétendant »

Des propos qui ne semblent pas convaincre autour de la table. Ce n’est pas la première fois qu’un débat autour de l’homophobie dégénère dans TPMP. On se rappelle notamment du violent clash qui a opposé Gilles Verdez à Matthieu Delormeau suite à l’affaire Idrissa Gueye. Un joueur musulman qui a décidé de ne pas jouer en portant un maillot au couleur de la communauté homosexuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.